Actualités

ECOCEA – SMET NE 71 - 8 juillet 2016

Depuis plus de 13 ans, GIRUS accompagne le syndicat SMET NE 71 dans son projet de mise en œuvre d’un centre de tri-méthanisation, ECOCEA. Au départ dans l’élaboration du schéma stratégique qui a conduit au choix de la filière en 2003, puis  dans le cadre d’une mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage plus globale de la définition du programme (2009) jusqu’au suivi de l’année de parfait achèvement prévu à cheval sur 2016 et 2017. 

Le site de ECOCEA, c’est :

  • Une  unité de tri-méthanisation compostage (UVO) d’une capacité annuelle de  70000 ­t d’ordures ménagères et 7 000 t/an de déchets verts
  • Un circuit pédagogique.
  • Le siège du SMET NE 71.


Cette unité de tri-méthanisation compostage assure la valorisation organique et énergétique (via le Biogaz) des ordures ménagères produites sur tout le territoire géré par le syndicat.


L’unité, construite et exploitée par TIRU, comprend les éléments suivants :

  • Une double chaîne de tri mécanique séparant une fraction organique inférieure à 10 mm, des métaux ferreux et non ferreux  et des refus haut PCI : tubes de pré-fermentation, crible rotatif, cribles trampoline, double balistique.
  • Une ligne de production de refus inertes.
  • La méthanisation de la fraction 0-10 dans deux digesteurs, pour un volume total de près de 3000 m3.
  • Une zone de compostage de déchets verts et de maturation aérobie du digestat pendant 2 semaines dans des tunnels fermés avec insufflation d’air.
  • Une valorisation du biogaz par injection sur le réseau de transport GRTGaz (première nationale), après épuration du biogaz par technologie membranaire.
  • Une captation et un traitement de l’air d’une capacité de 140 000 Nm³/h.


Calendrier de l’unité de valorisation organique :

  • Attribution marché TIRU : Juillet 2011
  • Démarrage de la construction en 2013.
  • Constat d’achèvement des travaux : decembre 2014.
  • Montée en charge : janvier à décembre 2015.
  • Mise en service de l’injection réseau : juillet 2015
  • Marche industrielle  et contrôle des performances : en cours.
  • Réception et démarrage de la phase d’exploitation prévues en septembre 2016.

 
Les essais de performances en cours doivent permettre de vérifier précisément tous les engagements d’une unité dont les premières données issues du démarrage sont plus que prometteuses.

smet_71_grand

» «